Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

13. Le Cadran Solaire.

Voici le cadran solaire en question. Il contient une maxime : « Vous qui passez, souvenez-vous en passant que tout passe comme je passe ».
Tous les cadrans solaires contiennent une réflexion populaire sur la fuite du temps. Les plus courantes sont : « A solis ortu usque ad occasum tempus fugit sicut umbra » (Du lever au coucher du soleil, le temps fuit comme l’ombre ) ou encore « Vulnerant omnes, ultima necat » (toutes blessent, la dernière tue…, en parlant des flèches du temps).
Notez que ce cadran n’indique les heures que de midi à 18 h : à cause des montagnes, le soleil apparaissait tard et disparaissait tôt !



15/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres