Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

13. La VW PASSAT Turbo Diesel

     1991.

      Lassé des problèmes avec l'injection de sa Mazda, papa décide à nouveau de changer de crèmerie pour passer à une marque dont la réputation de fiabilité n'est plus à faire : VW. Il opte pour une Passat Diesel Turbo, dont le sigle VW sur le capot avant cachait une prise d'air de refroidissement. Bonne voiture, dans laquelle je me souviens que l'on ressentait bien "l'effet turbo".

     Petite anecdote amusante : en achetant une voiture allemande, mon père a pour la première fois brisé un tabou de son beau-père : "acheter allemand"! Mon grand-père vouait en effet une sainte horreur, je dirais presque une haine, pour tout ce qui était allemand. Rancune douloureuse pour ce que la guerre avait fait comme horreurs dans sa famille, frères et cousins, et à lui-même en particulier. Il m'a souvent raconté la mort horrible de ses 2 cousins, la captivité de son frère en camps de concentration, sa propre captivité et son évasion, et pire de tout, ce que la Gestapo avait fait (en vain) pour le faire parler...

     Bref, je l'entends encore : "Toi et ta voiture de merde, une voiture des Boches, une suspension dure comme un panzer, elle me casse le dos..." Nous l'écoutions parler, et puis il se calmait, il restait le meilleur des hommes...

   Pour en revenir à la Passat, ce fut une excellente voiture qui doit être restée 3 ou 4 ans dans les mains du paternel. C'est aussi à ce moment-là qu'il a acheté une seconde voiture pour ma mère.



02/07/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres