Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

30. La Maison du charron...

                Et pour terminer ce tour du village, voici notre maison. Elle se situe dans la « rue de la Maisonnette », juste à l’entrée du village, en arrivant par la route qui arrive directement du bord de la Durance, 1 km plus bas, et monte en une forte pente de 9%. Nous y venons depuis près de vingt-cinq ans.

                C’est au quartier du « Cochy », qui tient son nom du fait que c’est là que s’arrêtaient les cochers de la diligence après la forte rampe du chemin de la Maisonnette, afin de laisser se reposer et boire les chevaux au canal du Rencurel.

                Et compte tenu du nombre important de charrettes, tombereaux et brouettes qu’il y avait au village, il était normal qu’on y trouvât un charron pour les fabriquer.

                Pierre avait son atelier juste en-dessous du canal du Rencurel, entre le cimetière et le village. Elle fut longtemps appelée « maison Fine » dont la construction en L nous indique qu’il y avait d’un côté l’atelier et de l’autre l’habitation. En plus des charrettes, tombereaux et brouettes, le charron fabriquait également des roues et des fers pour les sabots des mulets.

                Notre maison, au fond de la pelouse, correspond à l’ancien atelier. D’ailleurs, avant que l’on ne construise le garage à gauche, se trouvait un ancien hangar en bois qui servait à la réparation des « véhicules ». Dans le garage actuel se trouve un escalier qui donne sur une cave située sous la maison, et qui servait à stocker le charbon pour un feu de forge.

 



15/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 79 autres membres