Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

30/06 : "Crottes en tous genres"

       A côté de chez moi, le "chemin de la Caleute" : un chemin communal goudronné qui finit en cul de sac contre le canal. Aucune circulation motorisée sur ces 200m de billard. Une véritable aubaine pour les enfants du quartier qui viennent y faire du roller ou les parents qui viennent y apprendre aux plus petits à rouler à vélo sous l'oeil amusé des vaches.

 

 

 

       Et cela en a toujours été ainsi depuis les 25 ans que nous habitons ici. J'y ai vu mes enfants et leurs petits amis se défouler, mes petites-filles maintenant : trotinettes, vélos, rollers...

       Malheureusement, quelque chose a commencé à bien changer : la propreté. Depuis quelque temps en effet, on y croise des "déjections canines" du plus mauvais effet, et certaines à l'échelle des très grands chiens dont elles "émanent". Et je trouve cela bien regrettable, mais ce n'est pas aux chiens que j'en veux...

 

 

       Et je sais pertinemment que ce ne sont pas les anciens habitués des lieux, les vrais "cortewildiens" qui ont changé et sont devenus malpropres. Non non, je les connais trop bien, et ceux-là osent se promener au grand jour.

 

      Je soupçonne plutôt les "nouveaux arrivants". En effet, le quartier s'est bien repeuplé ces derniers temps. La Cortewilde est en effet devenue un endroit très prisé pour les "gens de la ville", attirés par son calme et son aspect campagnard. Et ils ont raison. Mais ce n'est pas comme cela qu'on se fait intégrer dans son quartier...

 

      Mais le problème de ces "gens de la ville qui se prennent pour des campagnards", c'est qu'ils n'ont pas les belles manières des "culs terreux " authentiques du coin, comme ils nous considèrent probablement. Ils ne savent pas qu'ici, chacun garde son fumier chez soi, (d'ailleurs c'est une richesse).

 

      Et je peux vous garantir que si un de ces fiers "maîtres-chien" se fait repérer, il peut être sûr de recevoir le lendemain un colis postal avec le "corps du délit", histoire de bien lui faire comprendre que sa merde, il peut se la garder. Comme son "bonjour" qui se fait toujours attendre...



30/06/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres