Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

11/12: "Certificats verts : l'arnaque du siècle?"

 

     Nord-Eclair titrait aujourd'hui : " Le prix de l'électricité va encore augmenter à cause des certificats verts".

 

    

     Et voilà-ti-pas qu’on veut faire payer à tous les Belges  le prix de la banqueroute du système des certificats verts.

 

     Les panneaux solaires gratuits : "L'arnaque du siècle". Mais au plus elle est grosse, au plus les naïfs foncent les yeux fermés... Dès que certains voient le mot "gratuit", ils ne réfléchissent plus. Plein de gens ont cru pouvoir installer gratuitement des panneaux solaires. Mais l'Etat a déjà plus de 2 ans de retard de paiement des certificats verts aux installateurs, qui font faillite l'un après l'autre. Et les clients sont obligés de payer eux-mêmes les emprunts que ces installateurs avaient contractés à leur nom. Et paf!!!

 

      Et maintenant on voudrait faire payer ceux qui n'ont pas été les dupes de l'arnaque, et ça c'est indigne et injuste! Que les pigeons paient eux-mêmes le prix de leur naïveté, et la prochaine fois ils se méfieront peut-être un peu plus. Mais bon dieu il fallait vraiment être le dernier des cons pour croire à un cadeau de l'Etat qui allait lui coûter le moindre euro! Et en plus, tout ceux qui ont demandé et obtenu une prime pour l'installation de ces panneaux sont désormais fichés et le gouvernement wallon prépare une taxe sur les panneaux solaires : les discussions ont déjà commencé à Namur. La colombophilie a un bel avenir en Belgique! Prochain lâcher : les taxes sur les voitures électriques : eh oui elles ont coûté en primes et ne rapportent pas en taxes sur les carburants : vous croyez vraiment que ça va durer combien de temps???

 

     Dans toute cette histoire, le but du gouvernement était simple : pour ne pas se faire taper sur les doigts par l’Europe et produire son quota d’électricité verte, la Belgique, qui n’avait pas le moindre sou pour investir, a poussé les privés à s’équiper de panneaux solaires et a inventé, pour les convaincre, les fameux « certificats verts » qu’elle promettait de rembourser. Les installateurs ont sauté sur l’occasion avec le système « installation gratuite et remboursement à la place du client en se payant avec les fameux billets verts ».

 

     Hélas, comme on pouvait le prévoir, le gouvernement est incapable de tenir ses promesses, les installateurs font faillite l'un après l'autre et les dindons d’acheteurs se sont transformés en pigeons…

 

     Quant aux certificats verts, l’Etat a décidé que les compagnies d’électricité les paieraient à sa place dorénavant à 65€. Et vous savez désormais avec l’argent de qui… Demain, on rase gratis !

 

     Ah le pouvoir du mot « gratuit »… !



11/12/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres