Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

9/9 : "Notre-Dame du Laus"

DSCF5623 - Copie.JPG

     C'est à 80 km de Briançon, à mi-chemin entre Embrun et Gap que se cache le sanctuaire de Notre-Dame du Laus.

     Le Laus est un petit village de montagne des Hautes-Alpes où la Vierge serait apparue entre 1866 et 1868 à une petite bergère, Benoîte Rencurel.

     L'endroit était devenu depuis lors un lieu de dévotion et de pélerinage assez fréquenté. L'évêché de Gap y avait fait construire une petite basilique et une hôtellerie à l'intention des pélerins, l'endroit étant très retiré et désert.

     Mais en 2008, le pape a officiellement reconnu les apparitions, donnant du coup à Notre-Dame du Laus un écho beaucoup plus large. Des pèlerins viennent aujourd'hui très nombreux et d'un peu partout.

     Evidemment, ce site fait penser à Lourdes, mais la comparaison s'arrête bien vite. Car ici, rien de l'invasion commerciale qui ternit l'image de Notre-Dame de Lourdes. Les "marchands du Temple" ont soigneusement été proscrits : ni hôtels ni magasins de souvenirs envahissants. La seule infrastructure d'accueil est l'hôtellerie très "monacale" et le restaurant de celle-ci, installés sur le site lui-même.

     Il y a deux ans, à la suite de l'augmentation du nombre de visiteurs, on a construit une seconde église "de plein air", permettant d'accueillir plus de pèlerins que la basilique d'origine, deux fois plus petite que l'église d'Houthem.

     Pas de souvenirs à vendre donc. La seule chose que le pèlerin peut emporter, gratuitement, c'est une petite fiole d'huile. En effet, chaque jour, les soeurs qui s'occupent des lieux remplissent une lampe alimentée par de l'huile et qui brûle en permanence pour indiquer la présence réelle de Jésus dans le tabernacle. Et chaque soir, elles recueillent le trop-plein pour remplir ces petites fioles qui seront distribuées aux croyants venus prier, implorer ou remercier la Vierge.

     Bien sûr, on peut avoir la foi ou pas. On peut aussi croire en Dieu mais pas aux apparitions. C'est le choix de chacun et il doit être respecté. Mais ce que chacun, croyant ou pas, découvre ici selon moi, c'est une atmosphère de calme et de sérénité, une "ambiance" spéciale, à l'écart du bruit et de l'agitation du monde, qu'il est bien difficile à partager avec des mots...

 

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur "Partager" ci-dessous. MERCI!



09/09/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres