Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

Mais que fait la Police?!

 

     La Police de Comines vient de publier le rapport de ses activités 2011 et le résultat du grand sondage qu'elle a effectué auprès de la population cominoise.

 

     Pour le sondage tout d'abord, pas de grande surprise : dans l'ensemble, les Cominois sont satisfaits de leurs policiers. Présence et proximité sont deux qualités mises en avant. 95% des habitants sont contents des patrouilles policières, cette présence rassure et dissuade à la fois.  Et 80 % expriment une satisfaction plus générale pour le travail effectué et pour les contacts qu'ils ont eu avec la police : ils sont disponibles, courtois et compétents.

 

     Passons maintenant au rapport d'activité. Il énumère essentiellement les domaines qui ont nécessité des interventions, mais aussi et surtout l'évolution à la hausse ou à la baisse des types d'intervention, c'est-à-dire l'évolution de la criminalité.

 

     Il y a tout d'abord les secteurs où les délits ont beaucoup augmenté. La palme revient aux vols dans les immeubles qui ont crévé les plafonds avec 60% d'augmentation! Viennent ensuite la consommation et le trafic de drogue avec une hausse de 42%, les vols dans les véhicules qui croissent de 22%, et alors, plus interpellantes, les violences intra-familiales avec 10,6% d'augmentation. Et ces dernières posent question, justement parce que c'est une des missions de la police dont nous ne nous rendons pas souvent compte. Au total de l'année 2011 : 303 faits de violence physique, psychique, économique ou sexuelle entre conjoints. Et ce type d'intervention demande souvent beaucoup de tact et de psychologie de la part des policiers : ils se trouvent souvent en face d'une véritable détresse humaine, plus particulièrement encore quand des enfants sont concernés ou témoins de ces scènes pitoyables. Et quand l'alcool s'en mêle...

 

    Heureusement qu'il y a des domaines ou les policiers constatent une nette amélioration! En 2011, les accidents de la route avec morts ou blessés ont diminué de 23.8%, après une année 2010 qui avait été particulièrement sanglante et mortelle (48 blessés au lieu de 63 et 3 morts au lieu de 5). Les accidents se limitant aux tôles froissées restent quant à eux en hausse de 10.4% avec 255 sinistres au lieu de 231. Tant que ce n'est que de la tôle...

 

     Autre baisse qui satisfait nos forces de l'ordre : les coups et blessures dans les lieux publics (surtout en rue et dans les cafés) ont bel et bien baissé de 17.2%, ce qui est appréciable.

 

     Je disais en commençant que les Cominois étaient globalement satisfaits de la présence policière, même si, selon les endroits, on trouve toujours qu'on ne voit pas assez la police. Mais n'oublions pas que les tâches policières sont innombrables pour un nombre limité de personnel. Plus de police, ça se paie, et ça se paie avec le budget de la Commune, ne l'oublions pas.

 

     Alors, ne sombrons pas dans l'hypocrisie des habitants de la Commune de Leers, qui avaient réclamé à cor et à cri plus de policiers dans les rues. Mais quand la Commune a fait le compte de ce que ça allait coûter aux habitants pour satisfaire toutes les demandes : une hausse de 10% des impôts locaux, les mêmes habitants, dans un référendum organisé par la Commune, ont dit non à 90% à l'augmentation des effectifs de la police! Il faut savoir ce qu'on veut...

 



05/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 94 autres membres