Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

15/8 : "Les vacances d'un serial killer"

Envie de vous détendre par la lecture d'un roman déjanté, hilarant et facile ? Je vous conseille "Les vacances d'un serial killer", ou comment des vacances 'classiques' à Blankenberge tournent à la farce. C'est drôle ... et belge, Nadine Monfils nous fait bien rire dans ce roman pseudo-policier. Elle a réalisé le film 'Madame Edouard' (cf les enquêtes du commissaire Leon) Elle habite Montmartre et a reçu diverses récompenses :

Prix « Polar 2007 » au Salon « Polar & Co » de Cognac pour Babylone Dream

Prix de la Nouvelle policière RTBF pour La vie en rose

Prix littéraire des lycéens et apprentis de Bourgogne 2009 pour Nickel Blues

Prix de la ville de Limoges 2010 pour Coco givré

                                   Maréna BARTIER

 

 

Synopsis :

 

Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme,
est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances tant attendues. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane. Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s'enfuit. Furieux, Alfonse s'arrête dans un snack pour s'enfiler une bière pendant que les deux ados, avec leur manie de tout filmer, s'amusent à planquer leur caméra dans les toilettes, histoire de recueillir quelques images truculentes. La famille Destrooper reprend finalement la route. À l'arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leur vidéo. Quand, soudain, ils découvrent à l'écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Et, pour couronner le tout, la magnifique pension dans laquelle les Destrooper ont prévu de séjourner est un rade pourri. Les vacances en enfer ne font que commencer...
Une comédie décapante, teintée d'humour noir et d'un zeste de poésie, un hymne à la Belgique...

 

 

Les tribulations de la famille Destrooper, en villégiature sur les plages de la mer du Nord. Une comédie à l'humour noir, teintée d'une certaine poésie, un hymne chaleureux à la belgitude.
Finaliste du prix du meilleur polar francophone de Montigny-lès-lès Cormeilles
Finaliste du prix du Prix Lion Noir de Neuilly Plaisance

(Editions Belfond)

 

 

Si vous aimez, cliquez ci-dessous sur PARTAGER. Merci!



15/08/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres