Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

16. Le distributeur de macaronis sans emballage.

 

  1. C’est qu’ils en bouffent des pâtes les Italiens ! Imaginez les montagnes de boîtes en carton Barilla, Panzani et autres Buitoni. Des forêts entières sacrifiées pour les estomacs ultramontains !
    Et bien non, ici on remplit soi-même un sac en plastique (recyclable) de la quantité exacte désirée (donc plus de gaspillage) de pâtes diverses (et il y en a des formes de macaronis !) mais aussi de cacahuètes, de muesli, de riz, … vous voyez sur la photo qu’il y a l’embarras du choix ! Et puis vous allez peser le tout sur la balance qui vous délivre l’étiquette autocollante avec le prix adéquat. Astucieux, non !
    Bref, trève de plaisanterie, je trouve que les grandes surfaces ont trouvé là un moyen original de faire participer le consommateur en se donnant une image de commerce responsable.
    Et puis le broyeur à bouteilles, ça amuse les gosses : ça me rappelle quand j’étais petit et qu’on allait au Meli. Il y avait une sorte de statue, un bonhomme amusant avec une grande bouche qui aspirait tous les papiers et autres saletés qui traînaient aux alentours. Les gosses se battaient pour ramasser un papier gras afin de le jeter dans la gueule de l’ogre qui au passage aspirait aussi un peu votre main. Et il disait constamment : « Frites pour vous, papiers pour moi ! » Souvenirs souvenirs…
    « Coca pour vous, bouteille pour moi ! »

 



26/09/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres