Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

28/6 "Repas de fin d'année scolaire au Collège de la Lys"

     Ce vendredi 28 juin, c'était le dernier jour ouvrable de la défunte année scolaire 2012-2013. Année qui restera mémorable pour le Collège Technique St-Joseph et l'Institut Notre-Dame, puisque dès le 1er septembre prochain, ils seront devenus le nouveau "COLLEGE DE LA LYS".

      Et comme chaque année, ce dernier jour était consacré au traditionnel "repas des vacances" tant attendu(es). Et l'on se serait déjà cru à la rentrée prochaine puisque les enseignants des 2 "anciennes" écoles s'étaient réunis pour faire encore mieux  connaissance, dans des conditions plus décontractées que la récente journée pédagogique commune... On pouvait même noter la présence de nombreux anciens collègues, preuve qu'ils se sentent encore chez eux!

      Au menu, un barbecue, ma foi excellent et très copieux, préparé et servi par les élèves d'hôtellerie, sous la direction de M. Callens, qui travaillaient ainsi pour la dernière fois sous l'étiquette "IND".

      Ce fut d'abord le discours de M. Fabrice Verslype, qui prendra dès septembre le commandement du nouveau Collège de la Lys. Il insista sur la somme de travail déjà fournie par l'ensemble du personnel pour démarrer dès septembre un travail efficace. Il n'oublia pas de remercier toutes les bonnes volontés qui ont déjà donné ou qui donneront encore de leur temps libre pour assurer une rentrée directement opérationnelle. Non, les enseignants ne sont pas ici que des fonctionnaires qui prestent leurs heures et puis s'en vont...

     Vint ensuite l'allocution de Mr Xavier Coppe, directeur ad interim de l'ancien Collège St-Joseph et qui deviendra sous-directeur dans des fonctions pédagogiques qu'il affectionne particulièrement. Il remercia d'abord Nathalie Penninck (et son équipe), la grande organisatrice depuis toujours de nombreuses activités de détente sans lesquelles une école ne serait qu'une machine à enseigner : petit-déjeuner du 1er degré, repas des profs, collectes pour événements familiaux, ...

      Il décerna aussi la médaille de 1ère classe pour 25 ans de service à Ghislain Guilbert et annonça le départ officiel à la retraite de Ginot Leroy ( la "grande gueule au grand cœur" comme l'appela Ghislain Guilbert dans sa "revue de stress" de St-Joseph).

      Je ne pouvais oublier la partie récréative de la journée!

       Tout d'abord, la désormais célèbre et indispensable "REVUE de STRESS" de Ghislain Guilbert, un discours dans lequel il revisite à la "sauce vitriol" et aux calembours acrobatiques les nombreux événements et anecdotes qui jalonnent la vie d'une école et de ses habitants : tout un petit monde avec ses personnages plus ou moins caricaturés... Un discours qu'il faut savoir prendre au deuxième (et même parfois au 3ème...) degré pour en savourer toute la gentille méchanceté, ou la méchanceté gentille si vous préférez... Un discours qui est à notre école ce que le "Discours de l'état de la Nation" est aux Etats-Unis!...

       Pour terminer, c'est Didier Bidault, avec sa verve habituelle, qui présenta un montage vidéo destiné à faire découvrir aux nouveaux collègues venus de Notre-Dame la face cachée des profs de St-Joseph lors de leurs fêtes : de joyeux drilles à l'humour souvent délirant et décalé...  Bérénice Bourgeois se chargea, quant à elle, de bien préciser la part importante que prennent les collègues féminines dans la réussite de ces "fous rires" collectifs... N'est-il pas nécessaire, avant un mariage, que les futurs époux se révèlent à l'autre tels qu'ils sont vraiment, côté cour et côté jardin?...

 

 

 

 

P.S. Je remercie Bertrand, le photographe attitré de St-Joseph, pour ses photos.

 

Si vous avez aimé cet article, cliquez sur PARTAGER ci-dessous. MERCI

 



01/07/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 93 autres membres