Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

La Belgique manque de cerveaux!

     L'information devient récurrente : la belgique manque de cerveaux.

 

     Et cette fois-ci, c'est notre Ministre de l'Emploi, Monica de Coninck qui l'affirme : "Il faudra des immigrants formés et diplômés!" Le marché du travail demandera  une main d'oeuvre étrangère, faute de jeunes candidats belges!

 

     C'est le paradoxe total : on entend toujours la même rengaine : "Il y a trop d'étrangers en Belgique, ils viennent prendre notre travail et profiter de notre système. C'est peut-être un peu vrai pour certains, mais il est tout aussi vrai, et incroyable, que nous avons de plus en plus besoin de faire appel aux étrangers pour des emplois de haut niveau qui demandent des qualifications et des diplômes bien précis.

 

     Et partout la même plainte des employeurs : nos jeunes belges ne veulent pas de certaines études, ou même pas d'études du tout! Et le plus souvent pour de basses raisons de confort, pour ne pas parler de fainéantise.

 

    Je l'ai déjà écrit récemment : on doit faire venir des ingénieurs informaticiens portugais ou indiens et à l'Université de Liège, il y a plus d'ordinateurs que d'étudiants dans les labos. On fait venir des infirmières en salle d'op espagnoles et les écoles d'infirmières belges sont désespérément sous-occupées... Le transport routier manque cruellement de chauffeurs poids-lourds, le secteur Horeca peine à trouver des candidats, même à la Police et à l'Armée, les candidats au recrutement sont insuffisants...

 

     Mais alors où sont nos jeunes?

 

     On peut trouver un élément de réponse auprès du Forem, dont les statistiques montrent que la majorité des jeunes chômeurs sont des sans-diplôme du secondaire, ou de simples diplômés du secondaire sans qualification! Donc sans aucune compétence monnayable. Mais que veulent-ils qu'on leur trouve comme travail? Les boulots de "manoeuvre" se font rares, et quand ils existent, ils sont tellement ingrats que personne n'en veut, sauf les immigrés. Et après on dit qu'ils prennent notre boulot...!

 

     Et je refuserai toujours d'admettre que ceux qui sortent de secondaire sans diplôme n'étaient pas capables! Les jeunes Belges ne sont pas plus bêtes que les Portugais ou les Indiens, tout simplement peut-être un peu moins "volontaires" aux études!

 

     Et je n'invente rien, j'ai vu suffisamment d'élèves passer dans mes classes de terminales. J'oserais affirmer que 80% au moins de ceux qui ont raté leurs secondaires étaient plus que capables de les réussir.

 

      De même, parmi tout ceux qui n'ont pas voulu continuer après les secondaires, les trois quarts étaient capables de terminer au moins un cycle de bachelor (ancien graduat, régendat...).

 

      Et le taux de réussite des élèves de St-Jo dans le supérieur a toujours été plus élévé que la moyenne!

 

      Le pire des arguments idiots, "excuse pour ne rien foutre", que j'ai pourtant souvent entendu : "Ca vaut pas la peine d'étudier, c'est quand même pour être chômeur après!" Chaque fois, j'ai eu envie de leur mettre mon poing dans la g... Misérable mentalité de looser!

 

       J'ai toujours adoré mon métier d'enseignant, mais ce manque de volonté a trop souvent gâché mon bonheur... Ils ne pourront jamais dire "je n'y suis pas arrivé", ils n'ont même pas essayé!...



30/04/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 82 autres membres