Le Monde vu de la Cortewilde

Le Monde vu de la Cortewilde

On gagne moins à Comines et Mouscron qu'ailleurs...

C'est ce que titre aujourd'hui Nord Eclair, ou à peu près : "On gagne moins en Wapi qu'ailleurs".

 

A lire ça, on pourrait croire que les Cominois et les Mouscronnois sont sous-payés. On imagine déjà la population hurler à la honte et à l'injustice : "A travail égal, salaire égal!"

 

Mais ce titre n'est qu'une duperie, un titre accrocheur, qui attire le scandale, et qui se dégonfle une fois qu'on a lu le contenu de l'article. Nord-Eclair deviendrait-il un concurrent de France-Dimache. Va-t-il bientôt titrer, comme ces peoples "Le triple suicide de Johhny" ou "Le terrible mal qui ronge Michel Sardou" pour un ongle incarné?

 

Pour ce qui nous concerne, cet article au titre "violent" s'inspire de chiffres publiés par les Impôts. Il s'agit en fait du salaire moyen des habitants d'une commune. Rassurez-vous : un maçon est payé au même tarif à Comines, Tournai et Ath, et il en de même pour les profs, les chauffeurs de bus ou les employés communaux. La seule chose qui compte, c'est le nombre de membres de chaque catégorie salariale dans une ville. Ainsi, Comines est une ville où la majorité de la population est ouvrière, il est donc normal que la moyenne salariale soit plus basse qu'à Tournai où il y a beaucoup d'écoles secondaires et supérieures, et donc plus d'enseignants aux revenus supérieurs à ceux des ouvriers.

 

Ironie : la commune classée la première au niveau des revenus élevés est Silly, avec Flobecq, Enghien, Ellezelle. Ce sont en fait des villages campagnards, avec peu ou pas d'emplois qui paient bien, mais la majorité des habitants sont des navetteurs qui travaillent à Bruxelles, touchent de gros revenus, mais préfèrent vivre à la campagne.

 

Alors finalement, rassurez-vous : vous n'êtes pas victime d'un néo-esclavagisme ou d'une exploitation prolétarienne postmoderne. Vous êtes bien payé au taux légal, et s'il y a moins de "bourges friqués" ici qu'ailleurs, on s'en porte beaucoup mieux. En tout cas c'est mon cas, j'ai une sainte horreur des néo-riches tapageurs et des "petits bourgeois " (au sens péjoratif du terme) qui veulent oublier que, comme tous les Cominois ou presque, leurs parents étaient de simples ouvriers...



03/12/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 95 autres membres